mardi 31 octobre 2017

Paspalum distichum, une invasive des milieux humides exondées à Momas.

Paspalum distichum.

Le Paspale à deux épis a été mentionné pour la première fois en France en 1802 au jardin botanique de Bordeaux où il a été semé.
Dès 1808, il a été observé sous forme de peuplements denses sur les berges d'une rivière.
Extrait : Page 86, Guide des plantes invasives, Fou de nature, édition Belin.

Dans la partie exondée du lac de Momas, le peuplement est parfois dense, sauf où la Jussie est présente. 

Aucun commentaire: