mardi 16 janvier 2018

Franck, Josselin et l'équipe du CBNSA vous souhaiter une bonne et heureuse année 2018 !

Josselin DUFAY et Franck Hardy
Chargé de mission botaniste
Service Connaissance

Antenne méridional de Saint-Jean-de-Luz
Conservatoire Botanique National Sud-Atlantique
Tél : 05 59 23 38 71

Adresse postale :
Conservatoire Botanique National Sud-Atlantique
Domaine de Certes
47 avenue de Certes
33980 Audenge

Tél : 05 57 76 18 07

Site du CBNSA : www.cbnsa.fr
Site de l'OBV de Nouvelle-Aquitaine: www.ofsa.fr

lundi 15 janvier 2018

L'érodium musqué sur les pelouses de la ville de Pau. (Erodium moschatum)

Erodium moschatum
Bec de grue musqué
mais aussi: Bec de cigogne. Cette plante porte plusieurs noms. Erodium musqué. (Musqué pour l'odeur de la plante).
(Bec de cigogne ou bec de grue, vient de la longueur du fruit).

Dès que les tondeuses de la ville de Pau seront sorties des remises, cet érodium de la très nombreuses familles de géraniums sauvages aura eu tout juste le temps de fleurir, puisqu'il sera en fleur dès le début du mois de Mars. 
Pau est comme quasi toutes les villes de France, ou les pelouses doivent être aussi plates que celles des golfs. 
----------------

Photo: Dick Culbert (représentation du fruit) pour bec de grue.
------------------

Recherche bibliographique
Ref: Page 180, Guide des plantes des villes et des villages, de Gérard Guillot, collection "Fous de nature" édition Belin.
Extrait .../... Le Bec-de-grue musqué (E. moschatum) se différencie par sa forte odeur musquée, ses feuilles découpées en lobes simplement dentés, des fleurs assez grandes mauves portées par un long pédoncule. 
Essentiellement côtier (Atlantique), ce bec-de-grue pénètre dans les terres à la faveur des grandes villes dans des milieux perturbés et retournés: talus, bords des chemins, voies ferrées.
Au XVIe siècle, cette espèce était réputée comme médicinale, comme plante à parfum (odeur musquée) et comme herbe à cuire. 
Elle était donc cultivée autour des châteaux et des monastères d'où elle s'est échappée et maintenue localement. 

jeudi 11 janvier 2018

Plaidoyer pour le lierre grimpant, Hedera helix. Connaître son utilité.

Les racines sont au pied de l'arbre.

Le lierre grimpant Hedera helix, a de nombreuses vertus, il faut donc se réjouir de la voir sur les arbres, contrairement au gui Viscum album, il ne puise pas sa sève dans l'arbre accueillant.
Ses racines s'enfoncent directement au pied de l'arbre, comme elles s'enfoncent de la même façon au pied d'un pylône électrique, cette plante cherche uniquement un support pour monter chercher la lumière, indispensable à sa croissance.

Poteau en bois.

Poteau en béton.

Il n'est donc en rien responsable de la mort des vieux arbres.
Une autre des ses nombreuses vertus, c'est que son épais feuillage absorbe de grande quantité de gaz toxique des villes.
Si ses fruits sont toxiques pour l'humain, ils sont un régal pour les oiseaux, qui dès le début de l'automne nourrissent merles, grives, fauvettes, qui ne trouvent plus leur nourriture sur les arbres fruitiers.
L'épais lierre sur les vieux arbres accueille aussi le seul papillon hivernant d'Europe, le Citron Gonepterix rhamni, Ce papillon a le plus long cycle de vie, plus d'un an, et il ne pond qu'au printemps suivant, après avoir passé l'hiver les ailes repliées dans les nombreux lierres. Il est aussi l'un des premier papillon à égayer la venue du printemps.
Ses feuilles vivent 3 ans, leur brillance est dûe à une couche de cutine, comme une sorte de cire imperméable, cette imperméabilité accueille aussi la chouette hulotte. Strix aluco


C'est dans cette densité que le chouette hulotte et le papillon Citron y trouvent refuge.

Le lierre fleuri dès la fin de l'été jusqu'en automne, la floraison n'intervient que 8 à 10 ans après sa naissance. Il joue aussi un rôle de régulateur thermique protégeant ainsi les troncs des néfastes variations de température tant en été qu'en hiver.
Enfin, Jeanne Soust de Sévignacq en vallée d'Ossau, dans son fascicule, page 46: Herbes, Drogues et ... Potingas, le nome: Gèire en Ossau et Hèdre en Aspe, et le présente ainsi: La feuille pelée (envers) appliquée sur les cors calme l'irritation et la douleur.

Refhttps://www.lechemindelanature.com/2016/11/18/lierre/
Refhttp://www.univers-nature.com/durable-co/faune/papillon-citron-51252.html
Refhttp://www.detentejardin.com/en-pratique/petite-faune/une-chouette-hulotte-dans-le-jardin-6155
Ref: http://www.seuil.com/ouvrage/j-ai-vu-une-fleur-sauvage-hubert-reeves/9782021290882
Refhttp://memoirebearn.canalblog.com/archives/2009/02/10/3925498.html
------------------
Voir aussi: Guide Nature, "Reconnaître les fleurs sauvages sans peine", page 232/233, Neil Fletcher, édition Nathan.
------------
Les fleurs sauvages, page 129, David Sutton, édition France Loisir.

lundi 8 janvier 2018

Les premières véroniques de Perse sont déjà en fleur au bois de Pau ...!!!

La Veronica persica, comme beaucoup de fleurs rudérales, (Terrains vagues, habitations, jardins) peut-être de floraison précoce, car elle fleurie par vagues lors des redoux dû aux vents du sud (d'Espagne), du milieu de l'hiver au printemps.
C'est souvent le cas de beaucoup de fleurs en Béarn, tant en plaine qu'en montagne ou l'exemple le plus frappant, est la gentiane printanière, Gentiana verna, sur le flanc sud du Pic d'Escurets. 

Véronique de Perse

La véronique de Perse a été introduite en Europe en 1805, depuis le Proche-Orient, à partir d'un jardin botanique en Allemagne. 
Elle s'est rapidement propagée au cours du XIXe siècle et a conquis toute l'Europe, devenant l'une des plantes les plus communes partout. 
Elle pousse dans toutes sortes de milieux cultivés, perturbés pas les activités humaines et enrichis en azote. On peut la trouver presque n'importe où, pourvu qu'il y ait un peu de sol nu et que le site ne soit pas trop sec.
Ref: Page 496, "L'indispensable guide de l'amoureux des fleurs sauvages", de G. Guillot & G. Eyssartier. édition Belin. 

Veronica persica

D'ordinaire elles sont en fleur à la fin de L'hiver, je l'ai lu dans divers guides. 
Dans "Guide des plantes des Haies" et "Guide des fleurs des champs"
collection (Fous de Nature !) édition Belin. La floraison est donnée dès le mois de février. 
Autre référence: dans le livre de Hubert Reeves, Page 177, "J'ai vu une fleur sauvage", édition Seuil.
Extrait: ... . Vers la fin de l'hiver, elles se laissent apercevoir, couchées ça et là, un peu partout, parmis les herbes fanées de l'année passée. ....
--------------
Pour comprendre la différence avec la véronique Petit-chêne, lire les pages 244/245, du Guide Nature, "Reconnaître les fleurs sauvages sans peine" de Neil Fletcher, Edition Nathan.

jeudi 4 janvier 2018

Une jolie petite trouvaille de plus à lire, mais aussi pour ma bibliothèque.

Voici un autre façon de découvrir l'utilité des plantes en Béarn.

AMCB, Association Mémoire Collective en Béarn.  1999, 05 59 84 97 60.
-----------------
Archives Départementales des Pyrénées-Atlantiques, Bd Tourasse, 64000 Pau. 

Ce travail n'est ni une compilation ni une recherche exhaustive sur "la santé des plantes", mais le compte-rendu fidèle d'une expérience vécue. La richesse de l'herbier de santé est la somme des savoirs de deux familles béarnaises que des oreilles "branchées" ont su garder.
----------------

La santé dans une ferme béarnaise.
Les informations suivantes concernent une ferme sise à Sévignacq, à la limite nord du piémont ossalois. Elles portent sur une période d'une quarantaine d'années à dater de 1941.

dimanche 31 décembre 2017

Bon réveillon 2017, bonne année 2018.

Je vous souhaite un bon réveillon 2017 et surtout une bonne nouvelle année pour 2018, botaniquement parlant.

Photo prise en vallée d'Ossau en montant au plateau du Bénou.

dimanche 24 décembre 2017

Joyeux Noël, nous avons sacrifié un Norman pour égayer cette fête.

Des lectures pour l'hiver, avec des ouvrages d'occasions où neufs.

 de 1996, à 1€ 

De 1988, à 2€

De 1987, à 4€
Les 3 livres et fascicules ci-dessus ont été trouvés chez Emmaüs.

De 2016, à 12€ en librairie.
Avec de bonnes photos pour l'identification sur le terrain.

samedi 16 décembre 2017

Livre d'hiver: J'ai vu une fleur sauvage.

C'est l'hiver, je suis en train de lire son livre. C'est une autre approche de la botanique que j'aime bien, car botaniquement parlant, il ne se la joue pas.
Cette approche, je l'ai connu avec ma grand-mère Olga et une soeur du couvant de Fécamp en Normandie, lorsque l'on y cueillaient les plantes et les fleurs pour l'élaboration de la liqueur; Bénédictine, j'avais entre 15 et 17 ans.  

----------------
J'aime la façon dont il parle des fleurs.
Emission de France culture.


Ce n'est pas un livre pour vous fera connaître aussi le nom latin de la fleur présenté, il n'y en a pas...! Il ne les nome qu'avec les noms vernaculaires.
Par exemple pour la barbane, il est impossible de savoir exactement s'il s'agit d'Arctium, minus ou lappa. 
Néanmoins l'on n'y trouve beaucoup de renseignements.  
Il nous présente les fleurs les plus communes de son jardin, j'aime beaucoup les photos.  

mardi 5 décembre 2017

Appel à bénévoles.

N'hésitez pas à faire connaître notre association et à faire passer l'information autour de vous !   A très bientôt,

Conservatoire d'espaces naturels d'Aquitaine
MNE de Pau - Domaine de Sers
Route de Bordeaux
64000 PAU

Tel : 05 59 32 65 19
Email : siege@cen-aquitaine.fr      
Site internet : www.cen-aquitaine.org

Facebook : www.facebook.com/cenaquitaine

Soutenir le CEN Aquitaine (Adhésion, Abonnement, Don)
Accéder au Calendrier des animations gratuites et évènements (sorties, chantiers, stands d'information,...) et vous y inscrire
Accéder à nos Appels à Bénévoles & au Candidature Bénévole si vous souhaitez vous investir dans nos actions
Consulter / Télécharger notre Bulletin d'information semestrielle "L'Echo des Sites d'Aquitaine"

mercredi 29 novembre 2017

Antonin Nicol sous la pluie pour une plante rare. Laphangium luteoalbum.


Le laphangium luteoalbum est en effet une plante assez rare ou du moins très discrète dans notre département, la station que l'on connait n'est que sur quelques mètres carrés. 
Son milieu de vie n'est pas classique, il lui faut des milieux humides dans des parties exondées, mais pas non plus trop humide. 

La prendre en photo valait bien une bonne averse avec un arc-en-ciel en prime. 

jeudi 16 novembre 2017

Les Laphangium luteoalbum sont encore en bouton, fleuriront t-ils avant que le niveau du lac ne les recouvre.

Le lac de Momas est une retenue collinaire, il se remplit avec les pluies d'automne, dans la partie exondée il pousse des Laphangium luteoalbum. 
J'espère qu'ils fleuriront avant que le lac soit à nouveau son niveau maximum.
  
Laphangium luteoalbum


Il était anciennement appelé: Gnaphalium luteo-album, voir aussi Pseudognaphalium luteoalbum.

mercredi 15 novembre 2017

dimanche 12 novembre 2017

Pour mieux comprendre le milieu aquatique de la retenue d'Ayguelongue

Je n’hésite pas à lire et faire venir les brochures des autres bassins hydrauliques. 

Voici l'ensemble des publications, elles ne font que 12 pages chacune.

jeudi 9 novembre 2017

Chantier de Bénévoles "Ensemble préservons une zone humide".




Description : Venez participer au décapage de placettes en prairies à Molinie, à la coupe des ligneux et à l'exportation des résidus sur le site de Carbouère. 

Equipements : Prévoir une tenue de terrain adaptée à la météo du moment (bottes, vêtements de terrain, gants, ...), pique-nique, eau. Si possible vous pouvez ramener du petit matériel (râteaux, sécateurs,...).

Renseignements et inscriptions OBLIGATOIRES avant le 30/11/2017 au soir afin d'obtenir le lieu de RDV) : auprès de Vincent Jutel, Chargé de missions à l'antenne 64 Béarn : 05 59 90 14 42.
v.jutel@cen-aquitaine.fr

Public : Tout public

mercredi 8 novembre 2017

Le lin est en fleur au lac de Momas. (En haut de la partie exondée).

Linum bienne. En fleur un 8 novembre. 

Le lin est en haut, dans la partie exondée du lac.

mardi 7 novembre 2017

Les plantes dans la partie exondée du lac d'Ayguelongue sont des hélophytes.

En amont des deux îlots.

Les plantes dans la partie exondée du lac, retenue d'Ayguelongue (qui est le nom du ruisseau) sont des plantes hélophytes. c'est à dire que les racines et les rhizomes sont ancrées dans un substrat plus ou moins vaseux et parfois gorgé d'eau. 
Alors que l'appareil végétatif (les feuilles et la fleur) et reproducteur (pistil et étamine) sont à l'air libre. 
Du grec "hélos": marais et "phyton": plante. Elles connues sous un autre nom, les plantes palustres.
Elles occupent la zone des eaux peu profondes en amont des deux îles, les sols humides du fond du lac, puis les berges exondées en pente douce en aval des îles jusqu'au déversoir.

L'on trouve aussi le terme: Hygrophile; Se dit d'une plante qui pousse dans les lieux humides.


De toutes mes prospections je n'ai pas encore trouvé des plantes hydrophytes dans la retenue, les seules "constamment immergées" que j'ai observé sont après le barrage dans le ruisseau au niveau de la passerelle. 

En aval du barrage.


Bidens frondosa
Cardamine flexuosa
Cynodon dactylon
Cyperus fuscus
Echinochloa crus-galli

Erigeron sumatrensis
Gnaphalium uliginosum
Guizotia abyssinica

Laphangium luteoalbum
Lindernia dubia
Ludwigia grandiflora
Ludwigia palustris
Lysimachia vulgaris
Lythrum salicaria
Paspalum distichum
Persicaria maculosa
Rorippa palustris
Solanum nigrum
Xanthium strumarium

dimanche 5 novembre 2017

Conyza ou Erigeron sumatrensis, dans la partie exondée du lac de Momas.

Encore considérée comme très rare en France à la fin du XIXe siècle où on ne la signalait que dans les Abères (Pyrénées Orientales) entre Banyuls et Palau-del-Vidre, la vergette de Sumatra a depuis considérablement étendu son territoire.
Elle a atteint la Bretagne à la fin des années 1960.
Ref: Page 184, Guide des plantes invasives, fou de nature, édition Belin.

Cette plante fait partie des Vergettes, plus connu sous le nom des érigeron, elle est originaire d'Amérique du sud.

Dans la partie exondée de la retenue d'Ayguelongue (commune de Momas-Mazerolles 64, cette rosette est très présente, à la fois dans la partie vaseuse et humide que dans la partie sèche et rocailleuse la plus haute près du niveau maximum du lac.

Elle est présentée dans assez peu de mes livres:
- La grande flore en couleurs de Gaston Bonnier.
sous le nom de Erigeron naudini. Tome 1, planche 277.
- Guide des plantes invasives
- Plantes des rizières de Camargue.
- Flore des champs cultivés.
- Flore des friches urbaines.
C'est une plante robuste, qui résiste aux eaux saumâtres et qui a des résistances à des herbicides.
source:  

Dans ce livre l'on peut identifier les jeunes plantes avec les rosettes.
(C'est le livre que j'aurai à Noël).

vendredi 3 novembre 2017

Cardamine flexuosa arrive à survivre face à l'envahissante Ludwigia grandiflora, la Jussie à grandes fleurs.

Synthèse

La jussie à grandes fleurs, Ludwigia grandiflora, est une plante aquatique originaire d'Amérique du Sud. Elle est commercialisée comme plante ornementale pour les bassins d'agrément. Elle a été découverte en milieu naturel dans les années 1980 et possède aujourd'hui le statut de plante invasive. 
Elle a de très bonnes capacités de dispersion et s'adapte facilement à des milieux aquatiques variés. En conditions optimales, la plante peut croître de 2 cm par jour et former des herbiers denses qui étouffent les plantes natives. 
Ces herbiers altèrent de manière fondamentale la qualité et le fonctionnement écologique des milieux aquatiques tout en réduisant fortement leur valeur récréative (pêche, activités nautiques, etc.).
Source:

D'Andréas.
Au lac d'Ayguelongue, (Momas-Mazerolles) Il n'y avait pas de plantes natives, puisque le milieu naturel avait été profondément modifié et même détruit pour y aménager un réservoir collinaire en 1996. Ludwigia grandiflora a donc colonisée un espace transformé. 

Pour le lac de Momas, la Jussie à grandes fleurs et les autres plantes invasives altèrent la vasière, (le fond du lac), qui est un lieu de pose et une source de nourriture pour les limicoles migrateurs, pendant la période d’assèchement de Juillet à octobre. 

îlot de Cardamine flexuosa dans la Jussie.

Je ne sais pas si c'est Ludwigia grandiflora, (La Jussie), qui étouffe les cardamines, ou l'inverse.

Cardamine flexuosa.