dimanche 25 septembre 2016

3e prospection florale au marais de Biron.

Xanthium strumarium.

Hirschfeldia incana.

Rumex pulcher.

Echinochloa crus-galli.

Solanum dulcamara.

Solanum nigrum.

La liste suite à la 4e prospection.
Relevé sur 4 après-midi par Andréas Guyot.

Colias croceus.

Ils sont venus enrichir ma biblio.


Acheté d'occas chez Gibert joseph.

Ce guide illustré est vraiment très bien, car beaucoup de plantes des milieux humides du Sud-Ouest sont communes avec celles de Camargue. Trouvé chez Emmaüs pour 1€.
-------------
Voir les autres livres:

Les spiranthes d'automne sont en fleur.

samedi 24 septembre 2016

Deuxième prospection au marais de Biron, avec le guide d'identification.

Ma première prospection n'avait été que visuelle et retranscrit de mémoire en rentrant chez moi.

Calystegia sepium subsp silvatica.
Ref: Flore des champs cultivés, de Philippe Jauzein. édition Inra, Sopra.

Rumex obtusifolius 

 Erigeron annuus
Ref; Les plantes par la couleur. de T. Schauer, C. Caspari, édition Delachaux.

vendredi 23 septembre 2016

Sortie botanique avec le Conservatoire Botanique National. Sault de Navailles.

Les fruits du Hypericum androsaemum.

Cichorium intybus à la tour du XIIe siècle.

Dans la Grèce antique, Kikhorion était le nom de la chicorée. Les romains (Virgile, Pline...) la nommaient Intibus. L'origine de ces noms serait orientale. En France, c'est la seule représentante spontanée du genre qui est rattaché à la famille des astéracées.
Ref: Les plantes sauvages de nos campagnes, de Bernard Clément, édition Métive.


Convolvulus arvensis. 

Convolvulus, du latin convolvere, "envelopper, rouler autour" est une allusion au caractère volubile des liserons. Quand au nom français, diminutif de "lis", il souligne la ressemblance des fleurs en entonnoir de ces deux plantes. Le genre a donné son nom à la famille des convolvulacées.
Ref; Les plantes sauvages de nos campagnes, de Bernard Clément, édition Métive.


Centaurea nigra.

mercredi 21 septembre 2016

Le fruit du Scripe-jonc ou Scripe en jonc, au marais de Biron.

Scripoides holoschoenus

Ref: Plantes des rizières de Camargue, de P. Marmotte et all. éditeur Cirad, CFR, Parc naturel de Camargue. à la page 81.
--------------------


Observation de mémoire visuelle au soir du 21/9/16. (L'anacamptis pyramidalis avait été observé en juin). Je n'avais encore jamais pris de note de terrain pour les fleurs. 

J'ai passé pour la première fois deux jours avec les élèves du lycée agricole de Saint-Palais, n'ayant pas pris de note sur place pour l'identification des fleurs. (j'étais venu à l'aveuglette).
J'ai donc fais en rentrant chez moi, cet inventaire exhaustif de mémoire afin de afin de leur envoyer, 
---------------

D'Andréas, pour ceux qui doutent des générations futures, je vous prie de venir les voir sur le terrain, ils ont fait un travail remarquable. chapeau les jeunes. 


Odontites vernus

Lorsque sur le terrain je sens que je j'ai caler, je fais des photos afin que le soir venu, chez moi je puisse procéder à l'identification avec mes livres. Odontites vernus.

La belle dame (papillon migrateur) sur un épipatoire à feuilles de chanvre.

Cuivré des marais sur une menthe.
-------------

Tout au long de ces deux jours surtout en mangeant au réfectoire, j'ai eu cette musique dans la tête. 
"Saches Nicole que ton âme est toujours là".

mercredi 7 septembre 2016

Retour à la Pierre Saint-Martin à la recherche des fleurs de fin d'été.

Polystichum lonchitis

Sorbus mougeotii

Sorbus aucuparia

 Centaurea nigra

 Dianthus superbus

Sedum telephium

vendredi 26 août 2016

6e sortie pour l'inventaire floristique du lac de L'Ayguelongue, Momas


Viburnum opulus

Centaurium erythtaea

Picris hieracioides

Le lac est couvert d'une pellicule verte et parfois bleu-cyan. 

5e sortie pour l'inventaire floristique du lac de l'Ayguelongue à Momas.


 Pulicaria dysenterica

Le bois de la bourdaine, frangula alnus a des taches blanches.

Molinia caerulea

 Environ 2,50 à 3 m de haut.
Identifié comme Typha domigensis à cause de l'espace entre les deux épis, la longueur et la couleur brun chocolat.
Ref: Plantes des rizières de Camargue, de P. Marmotte et all, éditions: CIRAD.