vendredi 2 décembre 2016

Lagarosiphon majeur: Une espèce introduite envahissante (INPN), et ...

Lagarosiphon major
Plante très appréciée en aquariophilie, parfois rejetée dans le milieu naturel, le lagarosiphon a été observé pour la première fois en France dans la bassin parisien juste avant la seconde guerre mondiale. Seuls des pieds femelles ont été importés en dehors de son aire géographique originelle (Afrique du Sud). Il se reproduit donc uniquement par bouturage et croissance végétative du rhizone.
- Ref: Page 120/121, du "Guide des plantes invasives" édition Belin.
- Ref: Page 72/73, de "Plantes invasives en France" Publication scientifique du Muséum N°62. 

Veronica chamaedrys
Toujours en fleur en décembre. 
La véronique petit-chêne se rencontre dans les prairies sèches, coupes et lisières forestières, bois clairs, haies, chemins forestiers, gazons. En ville, elle peut s'observer dans les pelouses ombragées ainsi que sous des plantations.
- Ref: Page 407 "Sauvages de ma rue" édition du muséum.
- Ref: Page 143 "Connaître la flore du Sud-Ouest" édition Sud-Ouest.

Potentilla reptans
Cette plante de la famille du fraisier produit, contrairement à lui, des fruits secs et non comestibles. En ville, elle est fréquente dans les jardins, les plantations et autres espaces engazonnés.
- Ref: Page 204 "Sauvages de ma rue" édition du muséum.
Planche.
- Ref: Page 622 "Flore des champs cultivés" édition Inra / Sopra.

-------------------
La nouvelle mise à jour au 2 décembre 2016

dimanche 27 novembre 2016

Encore du Sonchus asper en fleur et ....

Sonchus asper

Lemna minor

Nasturtium officinale 

jeudi 24 novembre 2016

Un bon guide de terrain, il est un très bon complément à d'autres livres.

Après avoir emprunté ce livre à la bibliothèque de Pau, je l'ai acheté.  

lundi 21 novembre 2016

La douceur du climat 18°, laisse encore quelques fleurs s'épanouir.

Clinopodium vulgare
Cette nouvelle fleur que j'ai trouvé sera dans la prochaine mise à jour.

Les dernières Guizotia abyssinica.

Guizotia abyssinica
Quasi toutes les autres ont été noyés par la montée des eaux naturelles suite aux pluies.

Identification de trois fougères dans le même secteur boisé.

Pour l'identification j'ai consulté deux livres.
- Flore forestière française, tome 1, plaines et collines. page 219.
- Flora del pais vasco. page 57 
Polystichum setiferum

La flèche noire montre que le segment n'est pas soudé au rachis.

J'avais aussi le choix avec aculeatum ci-dessous, mais le segment est non pétiolulé. 
--------------------

Polystichum aculeatum
Ref: Page 217, "Flore forestière française, plaines et collines". Segment non pétiolé inséré sur toute la largeur basale.
-----------------

Dryopteris affinis
Base de l'axe de la division primaire tachée de noir.
Le segment est soudé sur l'axe de la division.
--------------------



Dernière mise à jour de l'inventaire: 21/11/16.

dimanche 20 novembre 2016

Myosoton aquaticum au lac de Momas.

Myosoton aquaticum
 Une Stellaire avec des pétales profondément bifides.

Manuel d'identification des zones et des végétaux des milieux humides.

Deux nouveaux livres dans ma bibliothèque.
------------------

Rien à voir avec les milieux humides.
Pour 12€ avec les fleurs les plus courantes.

samedi 19 novembre 2016

Du houblon au lac de L'Ayguelongue

Stachys sylvatica.  
Epiaire des bois.
Stachys, du grec stakhus, signifie "épi". "Epiaire", le nom français, a la même sens. C'est une allusion à la disposition des fleurs qui forme un épi terminal. Le genre stachys, qui appartient à la famille des labiacées, regroupe en France une petite dizaine d'espèces, mais plusieurs centaines dans le monde entier.
Ref: page 135 "Les plantes sauvages de nos campagnes" de Bernard Clément. édition Métive.

Humulus lupulus

C'est la première fois que je trouve le houblon en Béarn et seul. Je l'avais toujours observé pendant les sorties avec le Conservatoire Botanique National. 
--------------------

Voici la nouvelle mise à jour de l'inventaire au 20 novembre 2016.

lundi 14 novembre 2016

Comprendre la différence entre la biodiversité native et exotique.

Un exemple de biodiversité exotique, (planté par l'homme) mais avec une espèce indigène le noisetier, Corylus avellana

Un autre exemple de biodiversité exotique avec une espèce d'Amérique du nord le chêne rouge Quercus rubra.

Exemple type d'une plantation d'une haie par l'homme: biodiversité exotique.

Voici une biodiversité native, l'homme laisse faire la nature, ici des saules.

Deux exemples de biodiversité.

Le pire des exemples d'une biodiversité exotique, la plantation d'espèce invasive comme l'herbe de la Pampa. Cortaderia selloana.

Voici un bel exemple de plantation exotique, (par l'homme) mais avec le chêne des marais, Quercus palustris. 
Présentation du chêne des marais:

Cet arbre qui est un coup-vent naturel a quasiment disparu du marais vendéen au profit du peuplier de Caroline  dit le Carolin, Populus canadensis. pour une histoire de rentabilité. 
Voir cet article: 
-----------------
Je vous renvoie au cours du MOOC de téla-botanica

Observation d'un lichen rare en plaine en strate muscinale: Cladonia deformis

Cladonia deformis
Ref: Guide des lichens de France, édition Belin. page 146.
Ref: Guide des fougères, mousses et lichens d'Europe. delachaux, page 206, photo 483.
-------------------

Les lichens ne sont pas des plantes, même s'ils rentrent dans le cadre de la flore du lac de l'Ayguelongue.
Un autre exemple de non plantes, les champignons.

-------------------
Voir les cours du MOOC de téla-botanica;
http://www.tela-botanica.org/site:accueil