lundi 6 avril 2020

(17e) J'identifie les plantes sur la pelouse d'ou j'habite. (Les fleurs sur lesquelles nous marchons.)

Récapitulatif des fleurs observées: Erodium moschatum, Capsella bursa-pastoris, Veronica persica, Viola riviniana, Vicia hirsuta, Lamium purpureum, Duchesnea indica, Ranunculus acris, Cerastium glomaratum, Valerianella locusta, (10) Cymbalaria muralis, Asplenium adiantum-nigrum, Asplenium trichomanes, Geum unbanum, Carex pendula, Oxalis incarnata, Lapsana communis, 

Botanique de confinement le 20e jour, (en bas de chez moi) afin de ne pas épuiser ma source des fleurs, j'en présente une par jour. 
Lampsane commune, Lapsana communis. 


Lapsana communis.



Dans le cadre de la découverte des fleurs de "ma" pelouse, voici une des nombreuses fleurs jaune, dont-il est souvent difficile de mettre un nom dessus.
La lampsane commune, (Lapsana communis) est une espèce familière des lisières des milieux boisés, mais on la trouve également dans des espaces délaissés. Dans les rues, on peut la trouver partout où il y a un peu d'ombre: sous les plantations au pied des murs ou des arbres.
Les jeunes feuilles de la lampsane peuvent être consommées en salade. La plante a été employée pour soigner les gerçures des seins, c'est pourquoi elle est parfois appelée "herbe aux mamelles".
Cette plante produit des tiges minces contenant un latex laiteux, elle peut atteindre 1,20 m. La forme de ses feuilles est assez caractéristique. Celles de la base forment une rosette, elles sont découpées en plusieurs lobes dont le terminal est bien plus grand que les autres.

Les feuilles supérieures, ovales et dentées, ne sont pas divisées. Les inflorescences sont composées de capitules de fleurs jaune clair, portés par des rameaux ramifiés fins et fragiles.

Ref: page 226, Sauvages de ma rue, 2012, édition Lepassage.

La rosette.





Aucun commentaire: