jeudi 14 mai 2020

(55e jour) J'identifie les plantes sur la pelouse d'ou j'habite. (Les fleurs sur lesquelles nous marchons.)

Récapitulatif des fleurs observées: Erodium moschatum, Capsella bursa-pastoris, Veronica persica, Viola riviniana, Vicia hirsuta, Lamium purpureum, Duchesnea indica, Ranunculus acris, Cerastium glomaratum, Valerianella locusta, (10) Cymbalaria muralis, Asplenium adiantum-nigrum, Asplenium trichomanes, Geum unbanum, Carex pendula, Oxalis incarnata, Lapsana communis, Carex remota, Geranium robertianum, Ajuga reptans, (20) Primula vulgaris, Lysimachia arvensis, Solanum pseudocapsicum, Fragaria vesca, Trifolium pratense, Taraxacum sp, Galium aparine, Hypochaeris radicata, Vicia sativa, Veronica serpyllifolia, (30) Bellis perinnis, Ranunculus ficaria, Euphorbia peplus, Mentha suaveolens, Circium vulgare, Hordeum murinum, Plantago lanceolata, Oenothera rosea, Cardamine pratensis, Sonchus oleraceus, (40) Veronica chamaedrys, Medicago lupulina, Conyza sumatrensis, Cyperus eragrostis, Rumex obtusifolius, Rumex acetosa, Malva sylvestris, Stellaria graminea, Amaranthus deflexus, Polygonum aviculare, (50) Oxalis corniculata, Dactylis glomerata, Lonicera japonica, Ceratochloa cathartica, Pyracantha coccinea, 

Botanique de dé-confinement, (en bas de chez moi) afin de ne pas épuiser ma source des fleurs, plantes et graminées, je n'en présente qu'une par jour.
Pyrancanthe écarlate, Pyracantha coccinea. 


 Pyracantha coccinea.


 La fin de la floraison et le début du fruit.

Ref; planche 469, "La Nouvelle Flore de Pyrénées" 2018, Marcel Saule. 
Les rameaux très épineux de cet arbuste, dont la taille excède rarement 5 m, sont pourvus de feuilles à pétiole court, à limbe oblong élargi vers le haut, glabre ou faiblement velu, à marge crénelée, d'un vert foncé au-dessus, clair au-dessous, l'inflorescence, en corymbes denses et rapprochés, s'épanouit en mai-juin ; les 5 pétales blancs, arrondis et concaves, accompagnés par les 5 courtes divisions du calice, entourent la couronne d'étamines et les 5 styles divergents issus du réceptacle ; ce dernier se développe en un fruit rouge à orangé, globuleux, de 6 à 8 mm de diamètre, ombiliqué à la base et surmonté pas les divisions persistantes du calice. 
Arbuste décoratif, particulièrement au cours de la fructification qui commence fin août et se poursuit en automne jusqu'au début de l'hiver, employé pour constituer des haies, par les chasseurs pour attirer les oiseaux, se dissémine à partir des lieux de culture, sur les friches, les lisières et clairières des bois aux étages inférieur et collinéen du nord et de l'est de la chaîne. Originaire du sud-est de l'Europe et de l'ouest de l'Asie, depuis l'Italie jusqu'au Caucase et à la Turquie.  




Aucun commentaire: