mercredi 1 avril 2020

(12e) J'identifie les plantes sur la pelouse d'ou j'habite. (Les fleurs sur lesquelles nous marchons.)

 Récapitulatif des fleurs observées: Erodium moschatum, Capsella bursa-pastoris, Veronica persica, Viola riviniana, Vicia hirsuta, Lamium purpureum, Duchesnea indica, Ranunculus acris, Cerastium glomaratum, Valerianella locusta, (10) Cymbalaria muralis, Asplenium adiantum-nigrum, 

Botanique de confinement le 15e jour, (en bas de chez moi) afin de ne pas épuiser ma source des fleurs, j'en présente une par jour.
Asplénium adiantum noir, Aspleniun adiantum-nigrum.

Plantes des vieux murs (3) 
 Asplenium adiantum-nigrum.

Plante vivace en touffes de 10 à 30 cm, à long pétiole et limbe triangulaire épais et luisant: pinnules ovales à dents aiguës. Grande variabilité dans le degré d'incision des feuilles: dans des lieux ensoleillés et secs, la plante reste petite avec des pinnules pratiquement entières en milieux humides et ombragés, de grandes formes ressemblent par contre beaucoup à A. onopteris. 
Les feuilles se développent au printemps, sporulent en été, puis persistent tout l'hiver.
La Doradille noire est présente sur la plus grande partie du territoire, l'exception des basses altitudes de la région méditerranéenne; également en Corse, mais seulement au-dessus de 800 mètres. Elle pousse à découvert ou à l'ombre, sur des rochets, vieux murs, talus et en sous-bois. Elle est plus fréquente sur substrats silicieux et ne dépasse guère 1500 m en montagne. 
Ref: page 118, Guide des fougères et plantes alliées, 2015, Rémy Prelli, édition Belin.


Aucun commentaire: