jeudi 16 avril 2020

(27e) J'identifie les plantes sur la pelouse d'ou j'habite. (Les fleurs sur lesquelles nous marchons.)

  Récapitulatif des fleurs observées: Erodium moschatum, Capsella bursa-pastoris, Veronica persica, Viola riviniana, Vicia hirsuta, Lamium purpureum, Duchesnea indica, Ranunculus acris, Cerastium glomaratum, Valerianella locusta, (10) Cymbalaria muralis, Asplenium adiantum-nigrum, Asplenium trichomanes, Geum unbanum, Carex pendula, Oxalis incarnata, Lapsana communis, Carex remota, Geranium robertianum, Ajuga reptans, (20) Primula vulgaris, Lysimachia arvensis, Solanum pseudocapsicum, Fragaria vesca, Trifolium pratense, Taraxacum sp, Galium aparine, 

Botanique de confinement, le 30e jour, (en bas de chez moi) afin de ne pas épuiser ma source des fleurs, j'en présente une par jour.
Gaillet gratteron, Galium aparine.

 Gallium aparine.



Le fruit.

Le gaillet gratteron recherche les endroits fortement enrichis en matières nutritives (c'est une plante dite "rudérale" ou " nitrophile"), souvent sur des sols plutôt envahissantes, sur les haies, dans les friches et terrains vagues, sur les tas de débris ou les anciens dépotoirs, les tas de ferraille qu'il recouvre parfois entièrement. Il s'insinue aussi dans les plates-bandes profitant des conjugués de l'arrosage et de l'apport d'engrais qui le favorisent. Il adore les paillis sous lesquels il germe et ce développe sans se faire remarquer avant de tout envahir en quelques semaines. 


Pour une plante annuelle aux tiges fragiles, le Gaillet gratteron n'en possède pas moins un avantage y compris sur les grandes plantes vivaces : c'est son caractère grimpant et sa rapidité de croissance  qui lui permettent de submerger la végétation de ses tiges. Il peut croître de près de trois mètres en une saison et la germination a lieu à l'entrée de l'hiver, si bien que les plantules sont prêtes à grandir dès le début du printemps. 
A l'inverse, dans des situations difficiles, il peut rester presque nain (quelques centimètres) et néanmoins fleurir ! Ses fruits constituent son arme ultime...etc. 

Ref: page 102.

Aucun commentaire: