dimanche 31 mai 2020

(72e) J'identifie les plantes sur la pelouse d'ou j'habite. (Les fleurs sur lesquelles nous marchons).

Récapitulatif des fleurs observées: Erodium moschatum, Capsella bursa-pastoris, Veronica persica, Viola riviniana, Vicia hirsuta, Lamium purpureum, Duchesnea indica, Ranunculus acris, Cerastium glomaratum, Valerianella locusta, (10) Cymbalaria muralis, Asplenium adiantum-nigrum, Asplenium trichomanes, Geum unbanum, Carex pendula, Oxalis incarnata, Lapsana communis, Carex remota, Geranium robertianum, Ajuga reptans, (20) Primula vulgaris, Lysimachia arvensis, Solanum pseudocapsicum, Fragaria vesca, Trifolium pratense, Taraxacum sp, Galium aparine, Hypochaeris radicata, Vicia sativa, Veronica serpyllifolia, (30) Bellis perinnis, Ranunculus ficaria, Euphorbia peplus, Mentha suaveolens, Circium vulgare, Hordeum murinum, Plantago lanceolata, Oenothera rosea, Cardamine pratensis, Sonchus oleraceus, (40) Veronica chamaedrys, Medicago lupulina, Conyza sumatrensis, Cyperus eragrostis, Rumex obtusifolius, Rumex acetosa, Malva sylvestris, Stellaria graminea, Amaranthus deflexus, Polygonum aviculare, (50) Oxalis corniculata, Dactylis glomerata, Lonicera japonica, Ceratochloa cathartica, Pyracantha coccinea, Gamochaeta coarctata, Carex leersii, Paspalum dilatatum, Lolium perenne, Poa pratensis, (60) Trifolium repens, Prunella vulgaris, Galium palustre, Rumex pulcher, Bryonia dioica, Danthonia decumbens, Polycarpon tetraphyllum, Veronica arvensis, Rubus fruticosus, Festuca gigantea, (70) Hedera helix, Centranthus ruber, 

Botanique de dé-confinement, (en bas de chez moi) afin de ne pas épuiser ma source des fleurs, plantes et graminées, je n'en présente qu'une par jour.
Valériane rouge, Centranthus ruber. 


Centranthus ruber.
 Ref: page 298, "L'indispensable guide de l'amoureux des fleurs sauvages", 2016, Gérard Guillot & Guillaume Eyssartier. Belin.
A l'origine, la Valériane rouge est une espèce des rochers et des falaises. Très tôt au cours de l'histoire humaine, elle s'est adaptée aux falaises artificielles que sont les murs des grands édifices et les remparts. les jeunes feuilles, qui se mangent en salade. permettaient de plus de lutter contre le scorbut. 
La beauté de ses fleurs et sa rusticité ont fait de la Valériane rouge une plante ornementale appréciée qui est d'ailleurs, depuis quelques décennies, l'objet d'un nouvel engouement comme plante de rocaille.
D'origine méditerranéenne, la Valériane rouge est surtout présente dans le midi est l'Ouest, mais elle tend à se répandre plus au nord avec le réchauffement climatique. Elle ne dépasse pas 1000 m d'altitude. Elle affectionne les vieux murs (sur les faces exposées au sud), les éboulis, les talus de voies ferrées et les cimetières.



Aucun commentaire: