mardi 28 avril 2020

(39e) J'identifie les plantes sur la pelouse d'ou j'habite. (Les fleurs sur lesquelles nous marchons.)

Récapitulatif des fleurs observées: Erodium moschatum, Capsella bursa-pastoris, Veronica persica, Viola riviniana, Vicia hirsuta, Lamium purpureum, Duchesnea indica, Ranunculus acris, Cerastium glomaratum, Valerianella locusta, (10) Cymbalaria muralis, Asplenium adiantum-nigrum, Asplenium trichomanes, Geum unbanum, Carex pendula, Oxalis incarnata, Lapsana communis, Carex remota, Geranium robertianum, Ajuga reptans, (20) Primula vulgaris, Lysimachia arvensis, Solanum pseudocapsicum, Fragaria vesca, Trifolium pratense, Taraxacum sp, Galium aparine, Hypochaeris radicata, Vicia sativa, Veronica serpyllifolia, (30) Bellis perinnis, Ranunculus ficaria, Euphorbia peplus, Mentha suaveolens, Circium vulgare, Hordeum murinum, Plantago lanceolata, Oenothera rosea, Cardamine pratensis, 

Botanique de confinement (en bas de chez moi) afin de ne pas épuiser ma source des fleurs, plantes et graminées, j'en présente une par jour.
Cardamine des près, Cardamine pratensis.


Sur la pelouse en bas de chez moi, j'ai deux pieds de Cardamine.
Cardamine pratensis.
On distingue au moins six sous-espèces de Cardamine des prés, notamment en fonction de leur écologie, de la taille de leurs fleurs et de leur goût (amertume ou non). La Cardamine des prés est parfois consommée en salade en raison de son goût piquant proche du Cresson (Nasturtium officinale), bien qu'elle puisse parfois être très amère et même, selon certains auteurs, présenter une saveur rappelant l'odeur de l'éther !

Voici le deuxième pied.
Cardamine pratensis.
Cette espèce pousse dans les prairies humides, les fossés, les bords des étangs, les ruisseaux, les sources et suintements, mais également les chênaies fraîches sur sol neutre et les forêts alluviales. 
Ref: page 222.

Aucun commentaire: