lundi 2 septembre 2019

L'Odontites vernus (Euphraise rouge) est une des fleurs à fleurir en fin d'été.


Odontites vernus subsp serotinus.

Les six ânes sur le marais ne la mange pas.

mardi 27 août 2019

Les fleurs du Pourtalet.

 Bonjour,
Pour rappel, une conférence sera donnée par Charles Gerbet dimanche 1er septembre à 17h00 au château de Béost dans le cadre de l'expo les Fleurs du Pourtalet qui elle aura lieu du 31/07 au 8/09/19 de 15h à 18h.

Dimanche 1 septembre

17h
Château – Béost
Gratuit
 
Conférence – Les fleurs du Pourtalet
Dans le cadre d’une exposition photographique qu’il a supervisée scientifiquement, Charles Gerbet,
ancien chef de secteur du parc national des Pyrénées et botaniste éclairé, nous fait découvrir la
richesse botanique exceptionnelle du col du Pourtalet. Un lieu de passage et de rencontre des
différents microclimats où les vents et les animaux transportent des graines favorisant le
développement des espèces endémiques de montagne et des espèces d’origine bien plus lointaine…
Renseignements : Association Pierrine Gaston Sacaze, organisateur : 06 82 92 40 66

Cordialement.

Pierre VERGÈS, secrétaire de l'association Pierrine Gaston-Sacaze.

jeudi 15 août 2019

Juglans nigra (Noyer noir) est présent dans le parc de la saligue aux oiseaux.

 Juglans nigra 

Juglans nigra (à l'écorce noire). Originaire de l'Est des Etats-Unis. Son long fût rectiligne porte un haut dôme de brillantes feuilles vertes retombantes. Il est cultivé pour son bois: en France. Il est fréquent en Alsace. 
Comme chez le noyer commun, leur écales vertes leur donnent une teinte singulièrement persistante: écrasées, celles-ci exhalent un doux parfum de fruit. Les noix fraîches, peu comestibles, produisent des pousses qui doivent être repiquées et coupées à leur base. 
Ref: Page 118, Arbres d'Europe Occidentale, Alan Mitchell & John Wilkinson, édition Arthaud. 
--------------------

Le noyer noir (Juglans nigra) 
Espèce de l'Est de l'Amérique du Nord, est fréquent dans les parcs et introduit avec succès dans certaines forêts sur sols riches et frais (forêts alluviales d'Alsace le long de L'ILL par exemple).
Intéressant pour son bois de qualité. Se distingue par ses rameaux pubescents, ses folioles nombreuses (9 à 25) et denticulées, ses noix à coque rugueuse et très dure; amande comestible mais difficile à extraire et n'a pas la qualité de la vraie noix. 
Ref: Page 76, Arbres et Forêts d'Alsace, Marcel Jacamon & Georges Sigwarth. édition S.A.E.P. Colmar.
--------------------

Attention cet plante peut être confondu avec Ailante glanduleux, (ailanthus altissima). 

lundi 15 juillet 2019

La campanule gantelée, Campanula trachelium, est présente au marais de Biron.

 Campanule gantelée.


Description: Plante vivace, elle est assez commune sur les sols calcaires.../...Sa tige dressée, rarement ramifiée (se partager, se diviser, en plusieurs rameaux), hérissée de petits poils raides, peut atteindre un mètre. Les feuilles sont grandes lancéolées, pointues, plus ou moins velues, irrégulièrement dentées. Elles font penser à celle de l'ortie.
Ref: page 75, Les plantes sauvages de nos campagnes, Bertrand Clément, édition Métive.

Où pousse-t-elle ? Commune à assez commune un peu partout, la campanule gantelée recherche les sols frais assez riches dans des milieux plutôt chauds, à l'ombre ou à mi-ombre. Elle peuple les forêts de chênes mélangées avec des charmes ou des hêtres, surtout dans les coupes, les clairières ou les lisières arbustives. 
Ref: Page 470, L'indispensable guide de l'amoureux des fleurs sauvages. Gérard Guillot & Guillaume Eyssartier, édition Belin (2016). 

Autre Ref: Page 921, Flore Forestière Française. 1 plaines et collines. Rameau & all. édition Institut pour le développement forestier.

 Campanula trachelium.


Etymologie: Campanula. "petite cloche" est une allusion à la forme de la corolle. Trachelium, du grec trachélos, "cou" rapelle que les anciens utilisaient cette espèce pour soigner les différents maux de gorge, notamment les trachéites. 
Le genre Campanula réunit en France une vingtaine d'espèces. Il forme presque la totalité de la famille des campanulidées. 
Ref: page 75, Les plantes sauvages de nos campagnes, Bertrand Clément édition Métive.

----------------------
J'ai trouvé une nouvelle plante pour l'inventaire.
--------------

samedi 22 juin 2019

Une fougère au Marais de Biron, un polypode sp. (Polypodium ?)

Polypodium ?
Elle est sur le tronc d'un chêne, donc épiphyte.

mercredi 19 juin 2019

C'est la fin des Anacamptis pyramidalis en plaine.


Découvrir la flore des Pyrénées, 400 espèces dans leur milieu.

Pour ceux qui sont des visuels, cette flore est vraiment très bien. Elle est plus abordable que celle de Marcel Saule. 
D’utilisation facile, ce guide de terrain présente 400 espèces classées selon leur habitat naturel de prédilection, et en évoque de nombreuses autres au fil de ses pages. 
Élaboré de manière à vous faire découvrir facilement le monde passionnant de la flore pyrénéenne, cet ouvrage original est le compagnon indispensable de vos balades et randonnées dans le massif.

lundi 17 juin 2019

Autres fleurs observées en compagnie des belles orchidées sauvages.

La centaurée des montagnes. (Centaurea montana)


Botryche lunaire (botrychium lunaria) 



Fritillaire des Pyrénées. (Fritillaria pyrenaïca)

Visite des orchidées en haute vallée d'Ossau.

Orchis sureau (Dactylorhiza sambucina)


Orchis brulé (Orchis ustulata) devenu Neotinea ustulata.


 Orchis mouchron (Gymnadenia conopsea)


 Platanthera chlorantha

dimanche 16 juin 2019

L'Orchis Alpestre. (Dactylorhiza majalis subsp alpestris.

Son port est haut et fin, elle peut-être une grande orchidées.
Elle aime exclusivement les milieux humides en altitude.

Les bractées sont longues et pourpres à la base des fleurs
En pressant légèrement la tige on s'aperçois qu'elle est creuse.
Les feuilles basales sont larges et étalées.