mercredi 15 mai 2019

Identification des grassettes communes et à grandes fleurs.

P. grandiflora et vulgaris
----------------

Présentation de deux plantes sauvages observées au plateau du Bénou, mais aussi vendu en jardinerie. 

 Briza media
Observé à 900 mètres d'altitude sous le cromlech du plateau du Bénou. 

Rustique jusqu'à -20°C en sol drainé, l'amourette est une plante parfaite partout, en raison de sa facilité de culture et de sa floraison gracieuse. Cette graminée accompagne les vivaces et les annuelles florifères et légères.
La Briza media est une plante vivace herbacée à souche rampante stolonifère appartenant à la famille des poacées, comme de nombreuses graminées. L'Europe, mais aussi les régions occidentales et boréales d'Asie sont les berceaux de cette plante particulièrement rustique et peu exigeante
Cette plante pousse en petite touffe de feuilles planes, rudes, linéaires, vert bleuté, bordées de soies. Adulte, elle mesurera 40 à 50 cm en tous sens, pour une croissance rapide. Le feuillage est persistant. 
En juin-juillet paraissent des inflorescences ramifiées, à longs rameaux capillaires et arqués, chacun portant des épillets écailleux de forme caractéristique, évoquant des coeurs de couleur verdâtre et teintés de pourpre. A maturité, les épillets prennent une teinte blond paille. Les graines sont disséminées par le vent et assurent largement la pérennité de l'espèce au jardin et dans la nature. 
---------------

Erodium de Manescau (manescavii)
IL est abondant le long de la route qui mène au plateau du Bénou à la hauteur du village de Bilhères d'Ossau. Cette fleur fut découverte par Pierrine Gaston Sacaze un berger de la vallée d'Ossau. 

L’Erodium manescavii est une vivace qui aime la chaleur et la sécheresse d’un sol pierreux bien exposé. Plante voisine des géraniums, elle est facile à cultiver et sa floraison très agréable se combine bien avec soin feuillage léger. C'est un couvre sol qui ne craint que les sols lourds et l'humidité stagnante. 

Le bec de grue de Manescaut présente des touffes très feuillues vert intense de grandes feuilles lobées de 30cm de long pour 10 cm de diamètre. Au-dessus, se dressent de longues hampes d’ombelles de fleurs rose pourpre magenta marquées de taches plus sombres, groupées. Le tout forme une jolie touffe étalée de 40 cm de haut très florifère de Juin à Septembre.

Comme son cousin le Géranium vivace, on le surnomme également Bec de Grue ou Bec de Héron, par allusion à son fruit allongé qui apparaît en fin de floraison. Si on le laisse arriver à maturité, la plante se ressème abondamment.

Originaire des Pyrénées, l’Erodium manescavii est particulièrement résistant au froid et à la sécheresse. Sous la délicatesse apparente de ses fleurs, se cache un couvre-sol vivace vigoureux facile à cultiver dans tout sol drainant au soleil. 

lundi 13 mai 2019

Poursuite de mon étude sur la limite altitudinale maximale du lierre grimpant en vallée d'Ossau.

Sur la route entre Gabas et Bious-Artigues, à 1170 mètres d'altitude, à la fois sur des arbres et un muret.

-------------------
Résultat.
----------------

Exception à 1522 mètres en montant au col du Pourtalet, mais ne s'agit que de lierre vendu en jardinerie et pas sauvage. 

dimanche 5 mai 2019

Rosa sempervirens (l'églantier) à la Saligue aux Oiseaux. marais de Biron.

Rosa sempervirens.

Voici pour le groupe des églantiers: 
Rosa, du grec rhodon, évoque la couleur rose de la fleur. le nom d'espèce canina, chien serait une allusion à la racine anciennement utilisées en médecine empirique contre les morsures du chien. 
Pour certains auteurs il s'agirait plutôt d'une appétence des canidés, notamment les loups, pour ses fruits. son nom français vient de aculeus, aiguillon.
Ref: Page 132. Les plantes sauvages de nos campagnes. Bernard Clément, édition métive.


-------------

 Oenothera rosea.
Cultivé comme plante ornementale, mellifère. Originaire d'Amérique: ne s'élève pas dans les montagnes. France Landes, partie peu élevées des Basses-Pyrénées. Naturalisé en France et dans le nord de l'Espagne.
Hors Europe: Pérou, Mexique, Nord-Ouest de l'Amérique du Nord. 
....On trouve cette espèce dans les terrains vagues, sur les talus et le ballast des chemins de fer, dans le Sud-Ouest et dans quelques contrées du Midi de la France.
Ref: Page 362, du tome 3. (1990). La Grande flore en couleurs de Gaston Bonnier, édition Belin. 
----------------

Sambucus nigra.

mercredi 24 avril 2019

Un genre difficile à identifier, les fougères.

Polystichum aculeatum.
Ce polystic est présent sur la plus grande partie du territoire, et commun ou assez commun dans les massifs montagneux; il est rare à basse altitude, surtout vers la façade atlantique et la méditerranée. Il se rencontre dans les sous-bois humides, à la base de blocs rocheux, sur des éboulis, sur sols calcaires ou silicieux. Il est surtout fréquent entre 500 et 1500 m.
Ref: Page 50. Guide des fougères et plantes alliées. 2015. Rémy Prelli, édition Belin.

mardi 23 avril 2019

L'identification des Arum

Ne faites pas la même erreur que moi, j'ai mal identifié un Arun maculatum uniquement avec sa feuille unie, or le critère est le spadice brun, ici il est blanc, donc c'est: italicum.

Arum italicum.

Attention, Attention sur la couleur du spadice (comme sur les tâches et ornementation des feuilles), il existe des spadices d'Arum maculatum hypochrome.... donc le critère des lobes basales des feuilles reste essentiel, on ne dira jamais assez que la couleur et la taille sont des critères secondaires en botanique. 
Par: Geoffroy Joubert.

lundi 22 avril 2019

Des pieds de Hyacinthoides hispanica, la jacinthe d'Espagne dans la ripisylve du gave d'Ossau à Castet.

Hyacinthoides hispanica.
C'est une espèce qui pose des problèmes, elle est invasive et su-plante la jacinthe des bois (non-scripta). Ici en Béarn la jacinthe des bois est absente.
Ref: Page 19. Guide des plantes invasives. 2012. Guillaume Fried, édition Belin. 
J'avais plusieurs autres possibilités d'identification: non-scripta et orientalis. 
--------------
Les premières ancolies communes.
Aquilegia vulgaris
----------
La liste des fleurs. 
Mise à jour 23/4/19.

Recherche des orchidée au lac de Castet en Ossau.

 Dactylorhiza incarnata.
Comme beaucoup d'espèces inféodées aux zones humides, milieux fragiles et en perpétuelle régression, le Dactylorhiza incarnata est menacé. dépourvu de nectar, il attire pourtant de nombreux insectes et s'hybride assez couramment avec d'autre Dactylorhiza en particulier avec D. majalis.
Ref : Page 206. Guide des orchidées de France. 2009. F. Dusak, P. Lebas, P. Pernot, édition Belin.

-------------------

Cette espèce est la plus commune des orchidées en france. Elle attire de nombreux insectes: la base du labelle est en effet nectarifère. Nommée aussi listera ovata, elle vient de rejoindre le genre Neottia suite à des travaux d'analyse moléculaire qui ont confirmé sa proximité avec neottia nidus-avis. 
Ref: Page 78. Guide des orchidées de France. 2009. F. Dusak, P. Lebas, P. Pernot, édition Belin.

Listera ou Neottia ovata.
-----------------

Si les feuilles de cet orchis sont le plus souvent tachées dans les populations qui poussent à l'Ouest de la France, elles sont en général unies pour celle fleurissant dans l'Est et en montagne. 
Ref : Page 38. guide des orchidées de France. 2009. François Dusak et all, édition Belin.

 Orchis mascula.
Il ne s'agit pas de plantes albonos dans la mesure où les feuilles, la tige sont vertes mais de fleurs manquant de pigment les colorant, elles sont hypochrome.
Ref : Philippe Brunel. 

dimanche 21 avril 2019

La céphalantère du bois de Pau est en fleur.

Cephalanthera longifolia.

Diffère de la Céphalanthère à grandes fleurs par se feuilles longues, étroites, rigides et dressées, et à bractées supérieures très courtes, et à inflorescence en épi plus dense de fleurs blanches, peu ouvertes et plus petites.
Ref: Page 68. Guide des orchidées de France. 2009. François Dusak et all, édition Belin. 

Il y a 4 tiges sur le même peid. 

samedi 20 avril 2019

Poursuite de l'inventaire botanique au marais de Biron.

Viorne orbier, Viburnum opulus.
Les baies sont appréciées de la petite faune, essentiellement des oiseaux (30 espèces concernées pour la Viorne obier, 20 pour la Viorne lantane). 
Ref: Page 90. Guide des arbres et arbustes de France. 2011. Alain Persuy, édition Belin.


Saule fragile, Salix fragilis

Chêne pédonculé,  Quercus robur